RÉSIDENCE

RÉSIDENCE AU COEUR D’UN ARTISANAT THÉÂTRAL

C’est le temps qui parle. Et voilà qu’au cours des sept dernières années qui viennent de s’écouler, nous n’avons eu de cesse de nous questionner sur la fonction du TKM, organe vital au cœur de notre activité et celle de la création locale. Nous nous interrogeons encore sur la manière et les chemins les plus justes et les plus agissants d’accueillir des artistes dans notre système de production et d’accueillir leurs créations.

Nous constatons que certaines difficultés ne sont pas d’ordre technique ou matériel, mais bien plus d’ordre axiologique et ontologique.

Si « l’arme unique du théâtre est sa théâtralité » (pour utiliser la formule de Ludwik Flaszen), il est indispensable de regarder en tout premier lieu et avec recul les démarches courantes d’élaboration de nos partenariats et de tenter d’imaginer un parcours singulier avec les moyens existants pour stimuler et raviver la flamme de nos créations invitées.

Il s’agit d’établir un véritable séjour, une demeure ou un foyer qui permette une réelle relation quotidienne, un engagement de longue durée ; d’avoir des artistes invités pour privilégier avant tout une approche de la nature réelle qui nous entoure, de la cité.

Il s’agit ensuite de développer davantage la transmission auprès d’une metteuse en scène ou d’un metteur en scène invité avec son équipe, d’un savoir-faire d’une troupe de techniciens, d’artisans, de gestionnaires, de plasticiens, de musiciens, d’auteurs, de tous ces multiples métiers qui sont la force capitale du TKM.

Voilà la pierre angulaire de nos futures créations : un foyer éclairant et chaleureux de la création.

Pour ce faire, nous allons accueillir le premier metteur en scène en résidence de cette nouvelle aventure, Benjamin Knobil, pendant deux années, jour après jour, un artiste, un homme de théâtre, qui sillonne nos scènes romandes depuis 1993.

Nous l’inviterons à rentrer au plus profond de nos ateliers, de notre philosophie, de notre langage, de notre méthode et de l’esprit de troupe que nous tachons de cultiver avec abnégation, pour qu’il puisse s’imprégner de cette sève qui fait l’âme du TKM. Cette résidence de deux ans lui permettra de façonner pour la saison 2023-2024 sa nouvelle création, enrichi d’une expérience, dans la pratique et l’approche de tous les métiers qui font le théâtre.

Le TKM crée et met à disposition un véritable processus de recherche, une expérience organique au cœur de la force mécanique d’un théâtre de création (Anima) et la subtilité de l’âme du TKM, c’est-à-dire la discipline artisanale de notre troupe (Animus). Ensemble Anima et Animus constituent une expérience collective : celle des acteurs et de spectateurs, une vie de communion.

Notre identité indissociable du répertoire classique, notre recherche permanente de « l’art de l’acteur », notre relation et le contact interhumain vivant entre acteur et spectateur nous poussent à penser que cette expérience ne fera que renforcer le rêve collectif de notre projet qui rassemble neuf communes de l’Ouest lausannois.