PAGAMENTO CRÉATIONS

05.05–12.05.23

Pour clore sa saison, le TKM déploie « une canopée artistique », sous l’impulsion d’Omar Porras et Fabrice Melquiot qui se retrouvent pour « regarder du côté des forêts vaudoises comme des cordillères lointaines » et imaginer des oeuvres musicales avec Christophe Fossemalle et d’autres complices poètes et scientifiques, mais aussi un bal littéraire, des installations et des ateliers !

Quand ils parlent de la Terre, les Kogis, une des nombreuses communautés indigènes de Colombie, comme leurs frères péruviens ou du Costa-Rica, l’associent à l’image de la Mère : ils s’adressent à Pachamana, avec respect et reconnaissance.

Ils savent combien ils lui doivent, prennent bien soin de la remercier et de rendre l’offrande qu’elle leur a faite — en veillant par exemple à replanter un arbre s’ils en ont abattu un pour construire un pont. Ce jeu de liens, d’échanges et de paiement, c’est le Pagamento.

Aujourd’hui, nous sommes face à une urgence anthropologique à retrouver cette solidarité et réciprocité entre les humains et la Terre, à penser notre alliance sur les chemins de Marcel Mauss et à considérer le don de vie qui nous lie à elle.

Notre Pagamento sera ici constitué de trois propositions artistiques: Ritualitos, Pagus Valdensis et un Bal littéraire. Toutes interrogeront notre «lien à la nature» et «notre écoute du vivant»: il sera une ode à la vie, à la « sensation, la perception, l’interprétation, la déduction, l’intuition, l’imagination, l’invention. »

PAGAMENTO :

RITUALITOS
PAGUS VALDENSIS
BAL LITTÉRAIRE

FABRICE MELQUIOT — Né en 1972, Fabrice Melquiot est auteur de poésie et de chansons, mais surtout de pièces de théâtre (plus de cinquante aujourd’hui), pour une grande part publiées à L’Arche, notamment L’Inattendu (2001), Percolateur Blues (2001) et La Semeuse (2001), Le Diable en partage et Kids (2002), Autour de ma pierre il ne fera pas nuit et The balade of Lucy Jordan (2003), Ma vie de chandelle (2004). Plusieurs de ses textes sont traduits dans une douzaine de langues et ont été représentés dans de nombreux pays (Allemagne, Grèce, Mexique, États- Unis, Chili, Colombie, Espagne, Italie, Japon, Canada, Russie). De 2012 à 2020, il a dirigé le Théâtre Am Stram Gram, à Genève.

OMAR PORRAS — Né en 1963 à Bogotá, Omar Porras crée à Genève le Teatro Malandro en 1990. Il a mis en scène au théâtre aussi bien des textes classiques comme Faust (1993), Othello (1995), Roméo et Juliette (2012), Les Bakkhantes (2000), Ay ! QuiXote (2001), El Don Juan (2005), Pedro et le Commandeur (2006), Les Fourberies de Scapin (2009), Amour et Psyché(2017), Le Conte des contes (2020), que des contemporains comme La Visite de la vieille dame (1993, 2004 et 2015), Ubu Roi (1991), Noces de sang (1997), L’Histoire du soldat (2003), Maître Puntila et son valet Matti (2007), Bolivar : fragments d’un rêve (2010), L’Éveil du printemps (2011), La Dame de la mer (2013) et Ma Colombine (2019), Coronis (2019), Carmen, l’audition (2021)et Pour Vaclav Havel  (2021).

ERNST ZÜRCHER Ingénieur forestier et professeur émérite en sciences du bois de la Haute École spécialisée bernoise, Ernst Zürcher est notamment l’auteur de Les Arbres, entre visible et invisible (Actes sud, 2016), Planter un arbre et créer une forêt (Actes sud, 2021) et À l’écoute de la forêt (Favre, 2021) — en collaboration avec Marion Alexandre Cantaloube. Après avoir œuvré auprès de Jean-Pierre et Anna Duval pour La Puissance de l’arbre (Museo films, 2020), il est co-réalisateur de Pacifique (Museo films, 2022). Il continue à arpenter la Terre, de la Suisse au Costa-Rica en passant par l’Afrique, convaincu que les arbres et la forêt en zones agricoles sont non seulement des leviers pour lutter contre le réchauffement climatique et l’effondrement de la biodiversité, mais aussi pour des modèles d’une façon d’être favorable à la vie sur Terre.

ÉQUIPE ARTISTIQUE :

Avec :

Sophie Berger
Benjamin Knobil
Domenico Carli
Odile Cornuz
Maria de la Paz
Emmanuelle Destremau
William Fiero
Christophe Fossemalle
Michel Laubu
Fabrice Melquiot
Omar Porras
Jeanne Roualet
Ernst Zürcher