ⵣ RACINES DU CIEL Performance participative

23.09—27.09.20

Mer, jeu, ven, sam, dim : 10h à 19h

Entrée libre
Dès 8 ans

Que vous choisissiez de prendre le pinceau et un petit gobelet de terre empli d’encre de Chine ou préfériez garder une position de spectateur, vous serez fasciné par cette performance participative de portée anthropologique et philosophique d’où naîtra collectivement, d’un trait à l’autre, un arbre aux racines tournées vers le ciel, passeur d’une sagesse ancestrale.

Cedric Bregnard nous propose une rencontre avec un « arbre vénérable », chêne ou mélèze, baobab ou séquoia, if ou olivier, peu importe : tous sont des « traits d’union entre la terre et le ciel », « des témoins », des sages qui « racontent des histoires de vie et de mort », « de cycles de la nature » et qui nous enseignent « comment être en lien avec le monde extérieur, quel que soit le règne, végétal, animal ou humain ».

Cette expérience, qui s’est tenue dans une trentaine de lieux dont l’église de la Madeleine, à Paris, avec 480 participants de 40 nationalités différentes, nous est offerte comme une variation dans cet autre temple qu’est le théâtre de Renens.

Nous partirons d’une toile, un support sur lequel viendront des lais de papier de mûrier, où l’image photographique d’un arbre sera imprimée, comme « l’empreinte latente de son esprit », « une rémanence de sa présence », mais « hors du temps », car « l’image photographique est atemporelle », et peu à peu nos mains, en quelques traits, vont « rentrer dans les infinis détails de l’image », « dessiner les lignes de l’écorce », faire passer le gris au noir, « révéler une partie de la texture de l’arbre » jusqu’à « lui redonner vie ».

Vous êtes cordialement invités à passer de manière spontanée, tous les jours entre 10h et 19h : les portes du TKM resteront ouvertes en continu et des facettes insoupçonnées de la vie du théâtre vous seront dévoilées… de l’intérieur !

PRESENTATION DE SAISON

En outre, du mercredi 23 au samedi 26 septembre, deux rendez-vous quotidiens vous seront proposés pour vous présenter la saison 20-21: l’un à 14h30 et l’autre à 19h (sur inscription : billetterie@tkm.ch)
À bientôt, dans votre théâtre !

Du mercredi 23 au samedi 26 septembre, deux rendez-vous quotidiens vous seront proposés pour vous présenter la saison 20-21: l’un à 14h30 et l’autre à 19h00
INSCRIPTION :
billetterie@tkm.ch
ou par téléphone au +41 (0)21 625 84 29

CEDRIC BREGNARD – Né en1974 à Genève, Cedric Bregnard passe une partie de son enfance à Genolier (VD), au lieu-dit Sus-Châtel, en lisière d’une forêt. Il entre en 1994 à l’École de photographie de Vevey et y apprend ses gammes, des techniques qui lui « permettent de jouer, en studio, avec la lu- mière », dont il travaille le « rebond » sur les matières, découvre comme elle peut « réfléchir ou absorber, être lisse ou brute », comme on peut « faire ressortir une texture », « rendre visible l’invisible ».
À 24 ans, à l’issue de sa formation, il accompagne des personnes en fin de vie. Il est alors « très touché par ce passage de la vie à la mort », qu’il a voulu interroger « comme quelque chose de lumineux ».
Il part en reportage au Kosovo en guerre et est reçu à Paris dans la prestigieuse agence Sygma pour devenir photojournaliste, mais son désir de travailler la photographie en plasticien, d’impliquer le public dans ses créations et d’inventer ainsi « des lieux où l’humanité puisse se rencontrer » est tenace, de même que sa fascination pour la vie des arbres.
Il multiplie ainsi les expositions, de Genève à Tokyo, où l’encrage est une constante pour « indiquer les contrastes et, comme l’encre va se déposer dans les sillons de la plaque de cuivre, aller densifier l’ombre pour révéler la lumière » en une expérience sensuelle qui fait sortir du temps, car « la photo- graphie, c’est l’immatérialité ».*

* Propos de Cedric Bregnard recueillis le 18 juin 2020

Avec le soutien de :
Pentel – Suisse

Le bois de mélèze pour réaliser l’encre de Chine a été aimablement offert par Triage forestier « Ecoforêt » à Nendaz.