#0000b4

QU’EST-CE QUE L’AMOUR ET COMMENT TRIOMPHE-T-IL AU THÉÂTRE ? CONFÉRENCE

18.12.22

L’amour ? Qu’est-ce que l’amour ? Quel lexique utilise-t-on pour dire l’amour ? Le cerveau en est-il vraiment le principal organe ? L’amour serait-il une affaire d’hormones? Et l’amour ou le désamour du théâtre, d’où viennent-ils ? De Racine à Rostand en passant par Marivaux, le théâtre n’a de cesse de l’interroger et de le faire triompher sur scène…

Les Grecs parlaient d’Eros (du désir et de la passion), d’Agapè (de l’amour désintéressé), de Philia (de l’amitié, du lien social) et de Storgè (de l’amour familial) – en une déclinaison structurante.

Mais que nous dit aujourd’hui ce mot qui englobe tant de réalités différentes et peut se décliner en mille et une métaphores et périphrases. Nous pouvons aimer, mais aussi adorer, affectionner, avoir à la bonne, avoir dans la peau, avoir un ticket ou kiffer…

Pour Hippocrate, pensées, sentiments et émotions ont leur fondement dans le cerveau. Tout serait affaire d’humeurs. De fait, nous savons qu’il y a toute une neurobiologie des émotions qui nous traversent–et que sur ce point l’amour ne fait pas exception : savez-vous que quand on aime, bien des hormones entrent en jeu – dont en premier lieu la phényléthylamine, l’ocytocine, la dopamine, l’endorphine et la sérotonine ?

L’amour du théâtre, de son imaginaire, des présences de corps qu’il induit, de son ouverture sur des mondes extra-ordinaires de poésie a aussi ses spécificités. Avez-vous réfléchi à ce qui vous pousse à aller au théâtre ? Qu’y cherchez-vous ? Qu’aimez-vous en ce lieu si particulier ? Notre goût du théâtre ne trouve-t-il pas son fondement dans notre plaisir à voir triompher l’amour sur scène ?

BRIGITTE PROST — Auteure et Professeure des Universités en histoire et esthétique des Arts du spectacle à l’Université Bourgogne-Franche-Comté.