PROJET XVII : MARY SHELLEY FRANKENSTEIN OU LE PROMÉTHÉE MODERNE

19.01—09.02.20

GUILLAUME PI
MICHAEL BORCARD
CRÉATION

Dimanche 19.01 : 11h
Dimanche 26.01 : 11h
Dimanche 09.02 : 11h

Vous aviez assisté à Projet XVII : Baudelaire et vous aviez été fascinés par la force de ce duo électro-littéraire qui revisite des textes classiques sous un crépuscule nouveau? Vous aimerez assurément ce «conte d’horreur» où les temporalités s’entrecroisent que nous proposent Guillaume Pi et Michael Borcard avec Projet XVII: Mary ShelleyFrankenstein ou le Prométhée moderne, un texte précurseur de la science-fiction, rythmé par la voix de basse profonde du premier et par la riche palette électro-acoustique du second.

Le titre renvoie à un roman écrit par Mary Shelley en 1816 lors d’un séjour en Suisse, sur les bords du Lac Léman, Frankenstein ou le Prométhée moderne, où il est question de la création d’un être vivant par Victor Frankenstein, un jeune savant genevois, soit d’une créature qui finit par apparaître plus humaine que le scientifique qui lui donne vie et nous invite à une réflexion sur l’altérité.

«Il y a deux siècles naissait en Suisse une créature sans nom…», c’est ainsi que pourrait commencer ce conte horrifique, cette nouvelle «composition électro-progressive », cette « narration immersive » entre SF et « freak-show », « sound design » et « steampunk » rétro-futuriste à la Jules Verne ou à la Méliès qui, à l’aune d’une fiction, interroge notre réalité où des ingénieurs créent de l’intelligence artificielle et où des généticiens procèdent à des clonages, font des espèces hybrides et parviennent à réaliser de l’ADN humain…

GUILLAUME PI — Guillaume Pidancet choisit les chemins de traverse de la musique, du chant et bientôt du théâtre et devient Guillaume Pi, en un pseudonyme qui dit son goût du vertige de l’infini. Il crée sa compagnie Les Cartes postales et réalise ses trois premiers spectacles : Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce (2014) et La Route, le monstre d’Agota Kristof (2015), Voyages extraordinaires (2015). Puis c’est avec la Cie Littérature Vivante qu’il crée Projet XVII : Baudelaire (2017).

MICHAEL BORCARD — « Disciple du saxophoniste et chanteur Ernie Odoom », musicien « poly-instrumeniste», Michael Borcard fait des compositions et arrangements musicaux depuis 1999, notamment au Montreux Jazz Festival, aux Eurokéennes de Belfort et au Jazz à Vienne. Il dirige l’atelier d’improvisations « Impulsio » à Genève et a composé la musique d’une vingtaine de courts-métrages. Depuis 2015, il réalise les créations sonores des spectacles de Guillaume Pi.

ÉQUIPE DE CRÉATION
Jeu et dramaturgie :
Guillaume Pi
Composition et musique :
Michael Borcard
Scénographie :
Studio Corium
Regard extérieur :
Dylan Ferreux

Production :
Compagnie Littérature vivante
Coproduction :
TKM Théâtre Kléber-Méleau à Renen