LE CONTE D’HIVER D'APRÈS WILLIAM SHAKESPEARE

20.01—28.01.21

MISE EN SCÈNE: PHILIPPE CAR

 

MA, ME, SA: 19H
JE, VE: 20H
DI: 17H30

 

Bord de scène

Une reprise d’un Shakespeare par l’Agence de Voyages Imaginaires ? Du Conte d’hiver ? Quelle aubaine !

Il y sera question d’amour, de jalousie, de tyrannie ! Nous rentrerons dans les dessous de l’âme humaine, en spé- léologues et anthropologues aussi ! Et ce théâtre où tra- gédie et comédie, vers et prose se mêlent, sera célébré en une fête dionysiaque !

Leontes, roi de Bohême, et Polixènes, roi de Sicile, sont amis d’enfance. Alors que Polixènes est en visite officielle en Bohême, Leontes soupçonne sa femme Hermione de le tromper avec son ami. Aussi la fait-il enfermer et cherche-t-il à empoisonner Polixènes – qui s’enfuit avec la complicité d’un serviteur. Vous me suivez ? En prison, Hermione accouche d’une petite fille – qui doit être abandonnée sur ordre du roi (persuadé de ne pas en être le père) dans quelque lointaine contrée par Antigonus… Mais à peine ce dernier a-t-il déposé l’enfant sur une berge qu’il est dévoré par un ours ! La petite est cependant découverte par un vieux berger et son fils qui la recueillent, tout en prenant bijoux et documents qui avaient été placés près de celle qu’ils surnomment alors Perdita, « l’enfant perdue »… Pendant ce temps, l’oracle de Delphes assure Leontes de l’innocence d’Hermione – trop tard, car celle-ci est tenue pour morte.

Seize ans sont passés et Perdita est devenue une bergère d’une grande beauté que le fils du roi du pays, Florizel (le fils de Polixènes) déguisé en simple berger, est sur le point d’épouser. Après quelques imbroglios, la véritable identité de Perdita est découverte…, tandis que la veuve d’Antigonus, Paulina, présente à son roi une « statue » d’Hermione. Celui-ci est en larmes. La statue s’anime. Hermione (jusque-là cachée par Paulina) ressuscite !

 

WILLIAM SHAKESPEARE — Né en1564 à Stratford-upon-Avon où il meurt cinquante-deux ans plus tard, William Shakespeare écrit sous Élisabeth Ier et Jacques Ier des pièces historiques (Henri VI, 1592 ; Richard III, 1593 ; Henri IV, 1596-1598; Henri V, 1599; et Richard II, 1601), des drames violents (Titus Andronicus, 1594), féériques et romanesques (La Comédie des erreurs, 1594 ; Roméo et Juliette, 1595 ; Le Conte d’hiver,1610; La Tempête,1611), et créé de grandes figures avec Hamlet (1601), Othello (1603), Le Roi Lear (1605) ou encore Macbeth (1606).

PHILIPPE CAR — Après une formation de théâtre gestuel au T.E.M.P., Philippe Car co-fonde en1979 avec Patrick Ponce une compagnie, puis en1981 celle-ci devient le Cartoun Sardines Théâtre. Parmi les créations de Philippe Car de cette période, citons Le Malade Imaginé (1992), L’Histoire d’amour de Roméo et Juliette (2001), Le Conte d’hiver (2002), Tragedy ou la Nécessité des clowns dans l’humanité (2005).

Puis, en 2007, Philippe Car commence une nouvelle aventure avec la création de l’Agence de Voyages Imaginaires. Il met alors en scène Tout est perdu sauf le bonheur (2007), Le Bourgeois Gentilhomme (2009), Sur le sentier d’Antigone (2010), El Cid ! (2013), Looking for Shakespeare (2017), Les Fables ou le Jeu de l’Illusion (2020) et poursuit son militantisme pour un théâtre « humanitaire », nomade, interculturel et transdisciplinaire…

ÉQUIPE DE CRÉATION

Mise en scène :
Philippe Car
Adaptation et écriture :
Philippe Car et Yves Fravega
Assistanat à la mise en scène :
Laurence Bournet

Musique et direction d’orchestre :
Vincent Trouble

Création lumière :
Julo Etiévant

Costumes :
Christian Burle

Décors et accessoires :
André Ghiglione et Pierre Baudin

Contributions de :
Sophie Rigaud et Luki Millet

Création son :
Pedro Theurier

Régie lumière et son :
Jean-Yves Pillone ou Christophe Cartier

Régie plateau et régie générale :
Jean-Marie Bergey

Avec :
Valérie Bournet
Francisco Cabello
Philippe Car
Nicolas Delorme
Suzanna Martini
Vincent Trouble

Production déléguée :
Agence de Voyages Imaginaires

Coproductions :
Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence ; le Cratère, Scène nationale d’Alès ; Espace Diamant, Ville d’Ajaccio

Avec le soutien de :

La SPEDIDAM et de l’ADAMI

L’Agence de Voyages Imaginaires est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, DRAC PACA et la Ville de Marseille, subventionnée par la Région PACA et le Département des Bouches- du-Rhône.