Au bord de l’eau La Trilogie sur le théâtre

16.02—21.02.16

FÉVRIER
MA 16 – 19H00
ME 17 – 19H00
JE 18 – 19H00
VE 19 – 20H00
SA 20 – 19H00
DI 21 – 17H30

La Trilogie ne se décrit pas, elle se vit. Comme une épopée poétique, une chevauchée téméraire dans les tréfonds de l’imaginaire, là où il devient chair. C’est un mystère, un hymne sublime à la création. Elle brosse la fresque d’une histoire du théâtre, se tient en suspens sur le fil fragile de la métaphysique et de l’incarnation. Au centre : le spectateur, car sans lui rien n’est possible. Il est l’élément-clé de cette aventure cosmique où le plus grand sérieux tutoie l’euphorie. La Trilogie est un vertige ; elle est une pièce d’orfèvrerie obstinée à démonter les mécanismes de la représentation. Entre faux-semblants et chausse-trapes, elle réduit l’écart entre la vie et le théâtre et nous entraîne dans des lieux où nous ne sommes encore jamais allés.

La Tragédie comique, Du vent… des fantômes, Au bord de l’eau ont été écrits à quatre mains, celles de deux artistes virtuoses, Eve Bonfanti et Yves Hunstad. Dans le premier, Yves Hunstad est seul en scène pour une heure et demie d’une performance d’acteur à couper le souffle. Le deuxième invite le public aux premières loges pour observer la naissance du théâtre et les ficelles de l’illusion. Quant au troisième, il est une pièce en train de s’écrire, où les personnages – qui sont aussi les auteurs du récit – s’assoient au bord de l’eau comme d’autres s’assoient au bord de l’abîme.

PRESSE

24 Heures du 2 février 2016

À cette dose de talent, le spectacle est une drogue. On ressort de là shooté, secoué par les derniers ricochets d’euphorie. Ce spectacle est de la pure littérature et du pur théâtre. Les deux auteurs comédiens sont de première force. Eve Bonfanti est fine, maligne et prémédite ses chausse-trappes avec une patience savante. Yves Hunstad est un virtuose comme on en voit rarement. Sa palette de nuances, précises, incroyablement variées, toujours en mouvement est proprement stupéfiante. Charlie Hebdo, Paris

Quand le théâtre déborde de la scène pour être interrogé avec esprit, cela donne un petit trésor de surréalisme et d’humour décalé. Aussi bons comédiens que fins créateurs, l’humour savant d’Eve Bonfanti et Yves Hunstad se révèle d’une efficacité terrible. Leur création est un pur plaisir. Courez la goûter. Pariscope : Le Coup de Cœur, Paris

Vous avez le goût du comique et de l’absurde? Ne manquez pas le spectacle inénarrable d’ Eve Bonfanti et Yves Hunstad au théâtre du Rond Point, ils vous font rire comme rarement. Irrépressiblement… c’est désopilant de bout en bout. Le Parisien, Paris

C’est malin, cocasse, drôle. Cela ne ressemble à rien de ce qu’on présente aujourd’hui sur scène, c’est un petit régal d’humour. Une folie, un délire à deux d’une cocasserie épatante. Deux interprètes mobiles et irrésistibles, Eve Bonfanti et Yves Hunstad, entraînent le public ravi et secoué de rire dans des aventures insensées et pourtant dramatiques. C’est remarquable. Le Figaro, Paris

C’est malin, cocasse, drôle. Cela ne ressemble à rien de ce qu’on présente aujourd’hui sur scène, c’est un petit régal d’humour. Le Figaro, Paris

Attention, bijou ! Au Bord de l’eau, pièce écrite et interprétée par Eve Bonfanti et Yves Hunstad, est faite pour vous. Chacun y trouve son compte : les passionnés de théâtre qui s’imprègnent, dans la mise en abîme-les comédiens jouent une pièce entrain de s’écrire, d’un ravissement. Et tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant, au royaume du rire, de l’absurde, et de la poésie ludique…Du jeu, rien que du jeu. Avec les mots, le public, les situations. Un pied dans l’absurde, un autre dans la philosophie, Eve Bonfanti et Yves Hunstad avancent masqués. La pièce est une succession de tiroirs, de miroirs déformants, d’ombres qui passent. Midi Libre

La Tragédie comique
02-07.02

avec

Yves Hunstad

texte et conception

Eve Bonfanti Yves Hunstad

mise en scène

Eve Bonfanti

scénographie, masque et costumes

  • Françoise Colpé
  • Erhard Stiefel

lumières

Gaëtan van den Berg

régie lumière et direction technique

Valère Le Dourner

production

La Fabrique Imaginaire

Du vent… des fantômes
09-14.02

texte, conception, réalisation et jeu

  • Eve Bonfanti
  • Yves Hunstad

lumières

Gaëtan van den Berg

scénographie

Philippe Henry

direction technique

  • Bertrand de Wolf
  • Vital Schraenen

régie

  • Bertrand de Wolf
  • Vital Schraenen

production

  • La Fabrique Imaginaire
  • Théâtre de la Balsamine de Bruxelles
  • Centre d’Art et d’Essai de Mont-Saint-Aignan

avec le soutien de

  • Equinoxe
  • Grande Scène de Châteauroux

Au bord de l’eau
16-21.02

texte, conception, mise en scène et jeu

  • Eve Bonfanti
  • Yves Hunstad

production

La Fabrique Imaginaire

avec le soutien de

  • Groupe des 20 Théâtres en Ile-de-France
  • Théâtre d’O de Montpellier Centre Culturel Transfrontalier
  • Le Manège, Mons

et l’aide de

Association Beaumarchais

durée

  • La Tragédie comique 2h
  • Du vent… des fantômes 2h
  • Au bord de l’eau 1h40

âge

dès 10 ans

 

La Fabrique Imaginaire est soutenue par le Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
La Fabrique Imaginaire est en résidence administrative au Théâtre les Tanneurs à Bruxelles.