01.12—22.12.16

jeudi 1 : 19h
vendredi 2 : 20h
samedi 3 : 19h
dimanche 4 : 17h30
Lundi 5 : relâche
Mardi 6 : 19h
Mercredi 7 : 19h
Jeudi 8 : 19h
Vendredi 9 : 20h
Samedi 10 : 19h
dimanche 11 : 17h30
Lundi 12 : relâche
Mardi 13 : 19h
Mercredi 14 : 19h
Jeudi 15 : 19h
Vendredi 16 : 20h
Samedi 17 : 19h
Dimanche 18 : 17h30
Lundi 19 : relâche
Mardi 20 : 19h
Mercredi 21 : 19h
Jeudi 22 : 19h

La Comédie des erreurs CRÉATION

De : William Shakespeare
Mise en scène : Matthias Urban

Deux frères jumeaux, des nobles tous deux prénommés Antipholus, servis par des valets qui sont eux-mêmes jumeaux, ont été séparés dans leur enfance lors d’un dramatique naufrage. Des années plus tard, le hasard les réunit dans la même ville. Dans une véritable mise en abyme théâtrale où les identités se démultiplient à l’infini, Shakespeare développe un jeu de dupes savamment tissé, diablement rythmé, entre rêve et cauchemar, où chacun, miroir d’un autre, tente de comprendre son propre destin.

Errant de port en port, le vieil Égéon, originaire de Syracuse, cherche désespérément à retrouver ses deux fils jumeaux, séparés à la naissance lors d’un naufrage. Il échoue à Éphèse où la loi le condamne à mort, un décret interdisant tout commerce entre Syracuse et Éphèse. Touché par le récit du vieillard, le duc d’Éphèse lui offre la journée pour récolter la somme nécessaire qui pourrait le sauver.

Pendant ce temps, l’un des deux jumeaux, Antipholus de Syracuse, accompagné par son valet Dromio, a également débarqué dans la ville. Il est toujours à la recherche de son frère jumeau, Antipholus d’Éphèse, sans savoir que celui-ci réside dans cette même ville.

Au gré d’une série de rencontres fortuites, un enchaînement ininterrompu de quiproquos et de malentendus plonge les deux paires de jumeaux dans une profonde perplexité. S’inspirant d’une pièce de Plaute, Shakespeare s’amuse de cette double gémellité pour mieux piéger les spectateurs. Une comédie burlesque qui fait la part belle au jeu des acteurs et à la finesse du langage.

 

WILLIAM SHAKESPEARE – Né en 1564, il est considéré comme le plus grand poète, dramaturge et écrivain de la culture anglo-saxonne et est l’un des rares à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie. Il est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires et sa capacité à dépeindre les aspects de la nature humaine. 2016 marque les 400 ans de sa mort.

MATTHIAS URBAN – Après des études au Conservatoire de Lausanne, Matthias Urban travaille comme acteur et metteur en scène, et monte notamment Fin de partie de Beckett et les Dramuscules de Thomas Bernhard. En résidence artistique à la Grange de Dorigny entre 2012-2015, il adapte le roman culte de George Orwell 1984. Chroniqueur pour la radio et la télévision, il signe également un recueil de nouvelles policières publié chez Rompol Mort au Café romand.

 

La capsule poétique d’Odile Cornuz

–  Je sors de chez moi et tu me demandes ce que je fais là ?
–  Tu viens de passer par ici et tu repasses par là !
–  Ce n’était pas moi.
–  Pourquoi mens-tu ?
–  Je ne mens pas.
–  Je t’ai vu.
–  Ce n’était pas moi !
–  Veux-tu que je me fâche ?
–  Non ! C’est moi qui vais me fâcher !
–  Mais qui es-tu, toi ?
–  Moi ? Je suis moi.
–  Prouve-le !
–  Mais tu me connais !
–  Vraiment ?
–  Je ne sais pas…

14.12.2016
BORD DE SCENE
A l’issue de la représentation, rencontre avec Matthias Urban et l’équipe artistique.

 

DOSSIER PEDAGOGIQUE LA COMEDIE DES ERREURS

TELEVISION

LA PUCE A L’OREILLE / 01.12.2016

LA TELE / 06.12.2016

RADIO

RTS / CULTURE AU POING 02.12.2016

PRESSE

LE TEMPS / 05.12.2016

« Shakespeare, ça déchire ! »

On demande l’original … et la copie conforme

BLOG

DANS TA SALLE / 03.12.2016

 

 

ÉQUIPE DE CRÉATION
Mise en scène :
Matthias Urban

Assistante à la mise en scène :
Maria Da Silva

Assistante à la dramaturgie :
Victoria Baumgartner

Scénographie :
Fanny Courvoisier

Direction technique :
Gabriel Sklenar

Musique en scène :
Christoph König et Thierry Debons

Création lumière :
Laurent Schaer

Construction décor :
Christophe Reichel, équipe technique du TKM

Costumes :
Scilla Ilardo

Maquillage :
Sonia Geneux

Photos :
Mario Del Curto

 

Avec :
François Florey, Thierry Jorand, Sabrina Martin,
François Nadin, Lucie Rausis, Antonio Troilo

Production :
TKM Théâtre Kléber-Méleau

Coproduction :
Théâtre de Carouge – Ateliers de Genève,
Compagnie Générale de Théâtre

Avec le soutien de :
Canton de Vaud, Ville de Lausanne,
la CORODIS, Loterie Romande, Migros pour-cent culturel et du Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs

La Compagnie Générale de Théâtre est au bénéfice de la convention de soutien de l’Etat de Vaud

Avec le soutien du Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG)

Création :
TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens, le 1er décembre 2016