04.04—05.04.19

Jeudi 4 : 20h
Vendredi 5 : 20h

KALA JULA

Chef d’œuvre de la guitare malienne

À la manière des veillées de griots, les concerts de Kala Jula relèvent à la fois du conte et de l’épopée. Entre mythe, légende et récit initiatique, ils réveillent des personnages réels ou légendaires, djinns ou humains, voyageant des rives majestueuses du fleuve Djoliba à celles de l’océan et de la brousse au désert, en passant par les falaises rouges du Mandé.

Samba Diabaté appartient à l’une des plus vénérables dynasties de griots du Mali. Virtuose de la guitare, son jeu se distingue par son sens lumineux de la mélodie. Vincent Zanetti est spécialiste des traditions musicales d’Afrique de l’Ouest, un des rares maîtres blancs des rythmes mandingues, mais également donso, membre de la très ancienne confrérie initiatique des chasseurs du Mandé, au Mali. Essentiellement instrumentale, leur musique plonge ses racines dans les traditions mandingues, le blues et le jazz. Elle a déjà fait l’objet de trois albums encensés par la critique internationale et de nombreux concerts en Europe et en Afrique.

Pour ces deux soirées distinctes – chacune présente un programme différent –, ils convient la contrebassiste de jazz Hélène Labarrière et le violoniste breton Jacky Molard, déjà complices de leur dernier album, Mande Kulu, en 2017.

 

Samba Diabaté
Guitare, jeli n’goni

Vincent Zanetti
Guitare, harpe-luth zena, djembé

Hélène Labarrière
Contrebasse

Jacky Molard
Violon, alto

Production :
L’Association Djinn Djow Productions

Avec le soutien de :
MusiquePro Valais, la Loterie Romande, la Fondation Suisa et Fonds Culturel Sud