INCERTAIN MONSIEUR TOKBAR

18.09—22.09.19

Écriture, mise en scène :
Emili Hufnagel et Michel Laubu

mer, jeu, sam : 19h
ven : 20h
dim : 17h30

Apprêtez-vous à entrer en Turakie ! En Turakie ? C’est ce pays que Michel Laubu nous fait arpenter depuis qu’il l’a découvert lors d’une fouille archéologique dans les années 1980. Nous y rencontrerons Monsieur Tokbar (un demi-frère caché de Bartok !) d’abord à la recherche de sa «motobylette» et in fine de ses cinq sens «en panne des sens»: une réjouissante et inventive quête du Graal !

En Turakie, on collecte les mots et les objets : on les colle, on les tord ou on les découpe. On crée une « écriture automatique visuelle » nourrie de l’inattendu de la métaphore et du coq-à-l’âne comme une éthique du poète, et ce faisant « nous sortons de l’autoroute de notre imaginaire ».

Le Turak Théâtre est « à la croisée du théâtre de marionnettes et du théâtre gestuel », un théâtre « visuel, nourri d’objets détournés, de mythologies anciennes ou imaginaires et de langages aux accents multiples et inventés ».
Nous retrouvons ici dans sa dernière création des personnages-robinet et toute une «frigothèque». Chaque frigo garde «des souvenirs au frais» de Monsieur Tokbar et forme une forteresse, d’où surgit un monde de pont-levis, de herse, de chevaliers en armure pour une fable métaphysique qui nous conduira d’une aventure mécanique de moteur à explosion à l’aventure d’une mémoire lacunaire.

 

 

 

MICHEL LAUBU ET EMILI HUFNAGEL — Michel Laubu est un inventeur de monde. Il l’était enfant, acharné bricoleur et rêveur, à Creutzwald, dans une cité minière qu’il quitte à vingt ans, en 1981. Lorsqu’il trouve le chemin de la formation du Centre Universitaire international de Formation et de recherche dramatique (le CUIFERD), il pratique un théâtre de l’action physique et découvre le Théâtre Laboratoire de Wroclaw de Grotowski, l’Odin Theater d’Eugenio Barba, mais aussi le Nô, le Kyogen, le Kathakali, le Topeng… Tel fut son chemin vers « l’école polysémique » et le Turak Théâtre, une Compagnie qu’il fonde, seul, en 1985.

Parmi les œuvres qu’il crée depuis lors, citons : Golek en 1987, Au rez-de-chaussée d’un petit entrepôt précieux en 1992, Deux pierres – 2 PI R en 1999, Le Poids de la neige et la salamandre en 2001, La Petite fabrique de pingouins en 2003, Depuis hier, 4 habitants et Intimae en 2006, Établ’île en 2007, À notre insu en 2008, Stirptiz et Appartement témoin en 2010, Les Fenêtres éclairées en 2011, Gardien de Phare(s) et autres loupiotes en 2012, Sur les traces du ITFO en 2013, Une Carmen en Turakie en 2015 et Parades nuptiales en Turakie en 2017.

Parallèlement, il s’associe à Emili Hufnagel dès le début des années 2000 et cosigne Incertain Monsieur Tokbar en 2018 avec cette autre « citoyenne de Turakie », qui a par ailleurs fait en 2017 son premier solo, Chaussure(s) à son pied.

ÉQUIPE DE CRÉATION

Écriture, mise en scène :
Emili Hufnagel et Michel Laubu

Scénographie :
Michel Laubu

Dramaturgie :
Olivia Burton

Création et régie lumière :
Ludovic Micoud Terraud

Répétitrice :
Caroline Cybula

Régie générale et plateau :
Charly Frénéa, Fred Soria

Régie son et vidéo :
Hélène Kieffer

Compositeurs :
Fred Aurier, Pierrick Bacher, André Minvielle, Juliette Minvielle, Pierre Phalese

Musiciens, interprètes :
Fred Aurier, Pierrick Bacher, Noémi Boutin, Jeanne Crousaud, André Minvielle, Fred Roudet

Construction masques, marionnettes :
Emmeline Beaussier, Géraldine Bonneton, Yves Perey, Audrey Vermont

Construction des décors :
les ateliers de la Maison de la Culture de Bourges et de la MC2-Grenoble

Accessoires :
Pierrick Bacher, Charly Frénéa, Simon Marozzi, Joseph Paillard, Fred Soria

Costumes :
Emili Hufnagel et l’Atelier des Célestins, Théâtre de Lyon

Films d’animation :
Pierrick Bacher, Patricia Lecoq, Timothy Marozzi, Joseph Paillard, Géraldine Zanlonghi

Administratrice de production :
Cécile Lutz

Assistante administratrice de production :
Fanny Abiad

Chargée de production :
Patricia Lecoq

 

Avec :

Charly Frénéa
Simon Giroud
Emili Hufnagel
(Caroline Cybula en alternance) Michel Laubu
Patrick Murys
Fred Soria


Production :

Turak Théâtre

Coproduction :
MC2-Grenoble, la Comédie de Saint Etienne-CDN, le Théâtre des Célestins – Lyon, la MCB° Bourges, Bonlieu –
Scène Nationale d’Annecy, le Bateau Feu – Scène Nationale de Dunkerque, l’Archipel – Scène Nationale de Perpignan,
Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières, l’Espace Malraux – Scène Nationale de Chambéry, le Théâtre de Bourg en Bresse, le Théâtre d’Aurillac, ACB – Scène Nationale de Bar-le-Duc

Résidences :
MC2-Grenoble, la Comédie de Saint Etienne-CDN, le Théâtre des Célestins – Lyon, Bonlieu-Scène Nationale d’Annecy, la MCB°, le Théâtre de Bourg en Bresse, le Théâtre d’Aurillac

Ce spectacle a fait l’objet d’une convention de développement aux arts et à la culture signée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Ain, la Communauté d’Agglomération du bassin de Bourg en Bresse et la Compagnie de Théâtre Turak.

Il a reçu également le soutien de la SPEDIDAM, société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion et de réutilisation des prestations enregistrées.

Le Turak est en convention avec le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne – Rhône-Alpes et la Région Auvergne – Rhône-Alpes et est subventionné par la Ville de Lyon. Il reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français pour ses projets à l’étranger.

Le Turak est labellisé « Compagnie Auvergne-Rhône-Alpes » et « Compagnie nationale à rayonnement international » par la Région et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes.

Le spectacle a été créé en octobre 2018 à la MC2, à Grenoble.