IN SITU THÉÂTRE

17.04–27.04.24

TEXTE :
PATRICK BOUVET

AVEC :
CÉCILE GARCIA FOGEL (JEU)
PIERRE DURAND (GUITARE)

AVEC LA COMPLICITÉ DE JOËL JOUANNEAU

In medias res… nous entendrons « le risque zéro / ça n’existe pas », premières lignes du texte performatif de Patrick Bouvet pour saisir le réel qui nous échappe comme des éclats d’obus. « Une femme aurait traversé / les barrages / avec une arme à / feu / dans son sac ».

Qu’entendrons-nous avec In Situ ? Ce que le poète peut observer directement ou ce qui vient à nous par mille et un médias jusqu’à nous donner l’impression d’une traversée mentale segmentée de la mémoire ? La guerre, le terrorisme, les réfugiés, la surveillance généralisée, le chaos d’un monde globalisé, désertifié, découpé en zones de transit et en frontières, avec des boucles ou collages, des reprises ou remix, des répétitions, des cut up, un sampling ou échantillonnage de sons qui fait sens. Les mots se retournent comme des gants ; les lectures s’inversent en les changeant de contextes.

Les mots se mélangent, se télescopent, brouillent et manipulent le réel, en affirment son étrangeté, sa non-évidence, voire sa perpétuelle violence et duperie. Oralisés en pulsations rythmiques par la voix de Cécile Garcia Fogel et accompagnés à la guitare par Pierre Durand, ils deviennent musicaux, inextricables, incisifs, politiques, parements sonores dotés de la force de sidération du chant.

PATRICK BOUVET — In Situ constitue le premier texte publié de Patrick Bouvet, à trente-sept ans, et qui forme avec Shot (2000) et Direct (2002) un triptyque sur le rapport à l’image, le traitement de l’information et les violences du monde – dont Cyril Teste a fait écho sur scène en 2004 au Festival d’Avignon. Viennent ensuite Client zéro (2002), Chaos boy (2004), Canons (2007), Open space (2010), Pulsion lumière (2012), Carte son (2014), Petite Histoire du spectacle industriel et Trip machine (2017) et Le Livre du dedans (2019). D’un ouvrage à l’autre se pose le lien puissant qu’il a créé entre poésie et musique électro-pop et de fait, c’est à la musique répétitive que Patrick Bouvet s’est d’abord consacré, comme compositeur, dans les années 1980, chantant dans un groupe de rock ou composant les textes de Fred Avril pour l’album Members Only (2004). Son DVD, Big Bright Baby, réalisé en collaboration avec les Laboratoires d’Aubervilliers en 2006, témoigne de son goût pour le récit déconstruit, fragmentaire, expérimental, toujours bien ancré.

JOËL JOUANNEAU — De 1962 à 1983, Joël Jouanneau s’est investi dans le théâtre amateur, tout en faisant différents métiers – notamment instituteur et journaliste. C’est en 1984, à trente-huit ans, qu’il fonde sa propre compagnie professionnelle, L’Eldorado. Depuis, il entrecroise écriture (auteur de vingt-cinq pièces), mise en scène (une cinquantaine à son actif) et pédagogie (au Théâtre National de Strasbourg ou au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris, comme dans des ateliers plus modestes). Il a ainsi publié onze pièces chez Actes Sud-Papiers qui ont toutes été mises en scène : Le Marin perdu en mer (1992), Le Condor (1994), Nuit d’orage sur Gaza et Le Bourrichon (1995), Kiki l’indien, Gauche uppercut, Allegria Opus 147, Les Dingues de Knoxville (1999), Yeul le jeune (2001), Mère et fils (2004) et Dernier Caprice (2006). De ses écrits récents, citons Soleil blanc et Dernier rayon, respectivement mis en scène par Julie Bérès et Hélène Pelletier en 2018 et le conte musical Korb mis en scène par Kathleen Fortin en 2021. D’un point de vue institutionnel, il a codirigé le Théâtre de Sartrouville-CDN de 1999 à 2003, après y avoir été artiste associé pendant dix ans. Invité plus de dix fois par René Gonzales au Théâtre Vidy-Lausanne et nourri du compagnonnage de Jean-Quentin Chatelain, Joël Jouanneau retrouve avec plaisir le Canton de Vaud avec cette dernière création, In Situ.

ÉQUIPE ARTISTIQUE

Texte :
Patrick Bouvet

Par Cécile Garcia Fogel (jeu)
Et Pierre Durand (guitare)

Avec la complicité de :
Joël Jouanneau

Création lumières :
Thomas Cottereau

Création son :
Mathieu Reynaud

Régisseuse lumière :
Virginie Galas

Production :
Théâtre Nanterre-Amandiers

Remerciements au Théâtre de la Bastille, au Théâtre Le Strapontin de Pont-Scorff et au Trio…s de Inzinzac-lochrist pour leur accueil en résidence.

Le texte a été édité aux Éditions de l’Olivier en 1999.

Ce spectacle a été créé le 23 mai 2023 au Théâtre de la Bastille, à Paris.