CAPPELLA MEDITERRANEA MUSIQUE / CONCERTS BAROQUES

14.12–16.12.23

CARTE BLANCHE PROPOSÉE À
LEONARDO GARCÍA ALARCÓN

CONCERTS BAROQUES AVEC
MARIANA FLORES, QUITO GATO, OLEGUER AYMAMÍ BUSQUÉ, HERNANDO IBAÑEZ, ROMAIN LECUYER ET OMAR PORRAS

EN PARTENARIAT

Je 14.12.23
Alfonsina, canciones argentinas
Alfonsina, chansons argentines

Durée: en. 50 min (sans entracte)
Concert

Dans ce concert ensoleillé, la soprano Mariana Flores rend hommage aux femmes d’Amérique latine et dépeint en musique leurs amours, leurs douleurs, leurs joies avec des chansons populaires d’Argentine, de la région viticole de Cujo et d’ailleurs… Accompagnée par Quito Gato au piano et à la guitare (qui a réalisé les arrangements), et par Romain Lecuyer à la contrebasse, ce récital est pour les deux comparses d’origine argentine l’occasion de faire découvrir au public quelques-unes des plus belles chansons populaires de leur pays d’origine datant du XXe siècle, comme Dorotea la cautiva et Alfonsina y el mar.

Avec :
Mariana Flores, soprano
Quito Gato, guitare, piano, arrangements
Romain Lecuyer, contrebasse

————————

Ve 15.12.23
Sogno di una notte veneziana
Rêve d’une nuit vénitienne 

Durée: en. 50 min (sans entracte)
Concert

Avec les oeuvres de Caccini, Frescobaldi, Monteverdi, Cavalli, Strozzi, et Cesti. Comment concevoir Venise sans les chants des amoureux et des hommes de la mer ? C’est sur les vagues de ce monde de voyages que la Cappella Mediterranea, dirigée par Leonardo García Alarcón, berce son Sogno di una notte veneziana. Inventer le monde, jouer avec les émotions, souffrir, soupirer, s’abandonner puis mourir : mille reflets musicaux vers le monde des rêves.

Avec :
Mariana Flores, soprano
Quito Gato, théorbe, guitare et percussions
Oleguer Aymamí Busqué, violoncelle
Leonardo García Alarcón, orgue et clavecin

————————

Sa 16.12.23
Contar y cantar la America mestiza
Conter et chanter l’Amérique métisse – création

Carte blanche (en création)

Cette rencontre musicale, rêvée de longue date, entre Leonardo García Alarcón, Cappella Mediterranea et Omar Porras, ouvre la voie à des rêves croisés, nourris de ce même désir d’expérimenter le pouls vital du plateau en se réunissant pour se raconter les origines et le syncrétisme de leur Amérique métisse. Ce premier rendez-vous fera écho à ce qui les a nourris, de la ranchera mexicaine de l’Amérique centrale à la cordillerana et au chorrillero de la Patagonie en passant par le son cubano et la cumbia colombienne, en un puissant mélange entre profane et sacré.

Avec :
Leonardo García Alarcón
Mariana Flores
Quito Gato
Omar Porras
Hernando Ibañez, percussionniste

LEONARDO GARCÍA ALARCÓN — Après avoir étudié le piano en Argentine, Leonardo García Alarcón s’installe en Europe en 1997 et intègre le Conservatoire de Genève dans la classe de la claveciniste Christiane Jaccottet, puis, sous l’égide de Gabriel Garrido, il se lance dans l’aventure baroque. En 2005, il crée son ensemble Cappella Mediterranea. En tant que chef et claveciniste, il travaille à la redécouverte de nombreux opéras de Cavalli comme Eliogabalo, en 2016 à l’Opéra de Paris, Il Giasone à Genève et Erismena au Festival d’Aix-en-Provence en 2017, et à l’Opéra de Dijon El Prometeo d’Antonio Draghi en 2018, La Finta Pazza de Francesco Sacrati en 2019 et fin 2020 Il Palazzo Incantato de Luigi Rossi avant sa reprise à Nancy et Versailles fin 2021, cette année même où il a endossé la responsabilité de la direction de La Cité Bleue à Genève. En 2022, il dirige une nouvelle production du célèbre Atys de Lully, mise en scène et intégralement mise en danse par Angelin Preljocaj à Genève, puis à Versailles. Cette même année, un nouveau chapitre s’ouvre dans sa carrière avec la création de son oratorio La Passione di Gesù, sa première grande composition contemporaine, accueillie avec enthousiasme par le public du Festival d’Ambronay et du Victoria Hall de Genève.

CAPPELLA MEDITERRANEA — Fondé en 2005 par Leonardo García Alarcón, l’ensemble Cappella Mediterranea se passionne à l’origine pour les musiques du bassin méditerranéen, et entend proposer une autre approche de la musique baroque latine. Depuis sa création, le répertoire de Cappella Mediterranea s’est diversifié. Avec plus de 45 concerts par an, l’ensemble explore le madrigal, le motet polyphonique et l’opéra. Un mélange des genres qui ont modelé un style unique, imprégné par une grande complicité entre le chef et ses musiciens. 

L’ensemble Cappella Mediterranea est soutenu par le Ministère de la Culture – DRAC Auvergne Rhône Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la ville de Genève, une fondation familiale suisse, une fondation privée genevoise, et par son cercle d’Amis et son cercle des Entrepreneurs.

Aline Foriel-Destezet est la mécène principale de Cappella Mediterranea.