28.01—29.01.17

Sam 28 : 19h
Dim 29 : 17h30

COMPLET !

REPRÉSENTATION SUPPLÉMENTAIRE
AU L’ORIENTAL DE VEVEY

ACHETER UN BILLET

Camus – Dire Noces CRÉATION

Récit : Michel Voïta

Camus – Dire Noces est un récit spectaculaire où Michel Voïta nous donne à goûter le détail de chaque phrase d’un ensemble de textes d’Albert Camus, reprenant le souffle de l’auteur, de sa ponctuation et de ses images.

Il y a d’abord Noces qui rassemble quatre courts essais autobiographiques sous forme d’apparents récits, chacun étant nourri de la même exaltation sensuelle du narrateur face à la puissance tutélaire de l’Algérie, sa terre natale, dans le ravissement auquel conduisent les noces de l’homme avec le monde dans un hédonisme consenti. Quant à L’Été, il se construit autour de l’évocation de la ville d’Oran et de ses respirations, «le Minotaure» qu’est l’ennui pour ses habitants, ses déserts de sable : Albert Camus nous fait pénétrer dans la Méditerranée et ses légendes à travers un lyrisme qui ne cesse de proclamer tout à la fois la finitude de l’homme et sa fusion avec la nature.

Par cette odyssée des mots, Michel Voïta nous invite à éprouver sensiblement les réalités décrites par Camus, métaphoriquement ou avec la précision du scalpel, à imaginer les éléments constitutifs des lieux dont il est question, la mer, la lumière, les parfums, la montagne… jusqu’à en sentir les effets sensibles, à travers les couleurs, la chaleur, les bruits ; à retrouver nos instincts de vie et l’osmose originelle de l’homme avec la nature par la jouissance d’intenses paysages.

Une invitation à dire avec Camus : « Je suis heureux dans ce monde car mon royaume est de ce monde.»

 

ALBERT CAMUS – Tout en étant en farouche opposition à Jean-Paul Sartre, Albert Camus est inséparable du mouvement existentialiste, ainsi que du courant de l’absurde des années 1950 dont il se réclame volontiers, développant une vision du monde sans complaisance où il devient impossible de donner un sens à nos existences, et encore moins de rêver à un avenir meilleur pour l’humanité. Pour autant, ses textes galvanisent paradoxalement leurs lecteurs, car tous sont des actes de résistance, des hymnes à l’action, à la fraternité et à la création.

MICHEL VOÏTA – Comédien et metteur en scène franco-suisse pour le théâtre, le cinéma et la télévision. Après avoir suivi divers ateliers dirigés par André Steiger et Martine Paschoud, il entre à l’École supérieure d’Art Dramatique de Strasbourg dirigée par Claude Petitpierre et en ressort diplômé en 1980. Il joue aussi dans de nombreuses séries télévisées et occupe un des premiers rôles dans R.I.S Police scientifique de 2011 à 2013.

 

La capsule poétique d’Odile Cornuz

A vingt-cinq ans, le poète écrit à Jean Grenier dont il souhaite avoir l’avis sur
Noces : « Plus je vieillis (ce qui est une façon de parler) et plus je me sens seul ».

Et vous ? Qu’en pensez-vous ? Croyez-vous aussi que la solitude se partage au
théâtre ? Que l’humanité s’y déploie avec la parole, émotions et idées mêlées,
corps et esprit loin des dualismes ? Qu’écrire sa solitude est une façon de

la dissoudre dans le temps?

 

Production :
TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens

Coproduction :
Compagnie Théâtre Adelie 2

Administration :
Claudine Corbaz

Création :
TKM Théâtre Kléber-Méleau, Renens le 28 janvier 2017