24.05.19

Vendredi 24 : 20h

BLOCH – KODÁLY – SZYMANOWSKI – SCHULHOFF

Transcender le passé

On peut renouveler en profondeur le langage musical sans pour autant faire table rase du passé. Les compositeurs à l’affiche de ce concert en offrent un bel exemple, magnifiant pour Kodály l’héritage du grand Bach et de ses six Suites pour violoncelle seul, éclairant pour Szymanowski d’une lumière nouvelle la Pologne et ses mazurkas, et revisitant pour Schulhoff la forme du sextuor si bien servie avant lui par Brahms.

Sa musique s’écoute avec plus d’aisance que ne s’épelle son nom ! Décédé à la clinique du Signal à Lausanne des suites d’une tuberculose le 29 mars 1937, Karol Szymanowski offre au piano – son instrument de prédilection – un vaste éventail de pages qui couvrent l’essentiel de son parcours et, partant, de ses inlassables recherches stylistiques. Les vingt Mazurkas op. 50 donnent une bonne image de cet esprit en quête permanente de nouvelles façons de dire la musique : écrites durant la composition du Roi Roger, son opus magnum, elles constituent une forme de « cahier d’esquisses » dans lequel il réinvente la mazurka, en tentant de faire entrer dans ses trois temps les danses binaires des Tatra, l’une de ses principales sources d’inspiration. Cette capacité à assimiler le riche héritage du passé tout en donnant l’impression de le réinventer, se retrouve chez Zoltán Kodály : le musicien hongrois fait en effet œuvre d’« ethnomusicologie » avant l’heure (comme son compatriote Bartók), mais pour donner naissance au final à une musique entièrement nouvelle. À l’image de sa redoutable Sonate pour violoncelle seul, qui requiert de l’interprète de muer son instrument en harpe, cornemuse, tambour, cymbalum… quand ce n’est pas en un orchestre tzigane complet !

BLOCH
Suite pour alto
Melia Watras
Alto

KODÁLY
Sonate pour violoncelle seul op.8
Astrig Siranosian
Violoncelle

SZYMANOWSKI
Marzurkas op.50
extraits
Cédric Pescia
Piano

SCHULHOFF
Sextuor
Quatuor Hermès
Nurit Stark
Alto
Astrig Siranosian
Violoncelle

Coproduction :
TKM Théâtre Kléber-Méleau
Ensemble enScène