03.12.17

Dimanche 3 : 11h

CENDRILLON, AVEC MA SOEUR…

D’après Jacob et Wilhelm Grimm
Musique : SERGUEÏ PROKOFIEV
Mise en scène : Alexandre Ethève

L’histoire de Cendrillon, avec ma sœur… est la première expérience de plateau partagée par deux autres sœurs, talentueuses, l’une pianiste, l’autre comédienne, dans un désir partagé de faire l’apologie de l’authenticité et de la «bonne grâce», du corps naturel contre le dictat du formatage physique et mental.

« Tricoter les notes avec les mots »
Cendrillon est un conte populaire, un récit de faits imaginaires édifiants, dont les déclinaisons, dans les traditions orales et en littérature, sont plus de deux cents aussi bien en Orient qu’en Occident – auxquelles il nous faut ajouter notamment les interprétations théâtrales, chorégraphiques et lyriques qui en ont été faites, de Massenet à Maguy Marin en passant par Isabelle Aboulker. Parmi les versions fixées par l’écrit qui existent, nous pouvons citer la Cendrillon de Charles Perrault et Aschenputtel, plus sombre, des frères Grimm. C’est sur cette dernière version que s’est appuyé Alexandre Ethève pour la construction de ce véritable « conte musical » – ainsi que sur la musique de ballet créée par Sergueï Prokofiev pour une Cendrillon qu’interpréta le Bolchoï en 1945 – parvenant ainsi à «tricoter les notes avec les mots».

JACOB (1785-1863) ET WILHELM (1786-1859) GRIMM – Ils ont réalisé, séparément ou ensemble, toute une œuvre, allant du collectage de contes populaires qui trouve en 1812 son aboutissement avec la publication des Contes de l’enfance et du foyer à la mythologie allemande de 1835 qui inspire Richard Wagner pour sa Tétralogie, d’une Histoire de la langue allemande de 1848 à un Dictionnaire allemand entrepris en 1854.

ALEXANDRE ETHÈVE – Né à St-Pierre de la Réunion en 1983, Alexandre Ethève s’installe à Paris en 2002 pour se former au théâtre. En 2008, il rencontre Omar Porras et joue dans Les Fourberies de Scapin, L’Éveil du printemps et L’Histoire du soldat. Parallèlement, en 2012, il s’associe à la création du Monstrum Théâtre et joue sous la direction d’autres metteurs en scène (Karl Eberhard, Louis Arene, Lionel Lingelser, Olivier Letellier, Stéphane Jaubertie et Bénédicte Guichardon). En 2016 il fait, au Monstrum Théâtre, sa première création avec Je vous jure que je peux le faire de Kevin Keiss.

ÉQUIPE DE CRÉATION

Arrangement et piano : Célia Oneto Bensaïd

Adaptation : Olivia Oneto Dalric

Costumes : Sabine Schlemmer

 

Avec :
Olivia Oneto Dalric
Célia Oneto Bensaïd

 

Production :
Munstrum Théâtre

Création : 
19e Rencontres Culturelles de Riquer, le 31 juillet 2016.